OSSO - Healthfil
  • OSSO - Healthfil
  • OSSO - Healthfil

OSSO - Healthfil

60,00 €
HT
72,00 € TTC

Filament Healthfil OSSO, 1000g, 1.75mm, base PLA, apparence et texture de l'os, skin contact non certifié, facile d'impression et très détaillé. Application dans le prototypage de modèles à partir de scan CAT.

Quantité

OSSO

Le filament OSSO de Healthfil est un matériau à base de PLA spécifiquement développé pour simuler l’apparence et la texture de l’os réel. Il est conçu pour une utilisation dans le prototypage de modèles 3D à partir de tomodensitogrammes (radiographie). L'OSSO est très facile à imprimer et possède un détail impressionnant. Il n'est pas prévu pour une utilisation médicale concrète, il est non certifié au skin contact.

Points forts

Applications

Les applications types du OSSO sont les suivantes :
- Domaine éducatifs (reproductions miniatures, tailles réelles...)
- Domaine médical (dentiers d'exposition, os artificiels,...)
- Domaine ludique (décors, costumes,...)

Caractéristiques techniques

Densité : 1.25
Température de transition vitreuse : 60°C
Module de flexion : 62 MPa.

En savoir plus sur le PLA

Le PLA (Acide Polylactique) est un bio-plastique issu généralement d'amidon de maïs, mais aussi de cannes à sucre, betterave,etc. Il est entièrement biodégradable en conditions industrielles (compostage). Il s'agit donc de la première alternative naturelle au polyéthylène.

Descriptif général :

Origine : Acide polylactique

Structure : Amorphe, Semi-cristalline

Densité : 1.25

Avantages particuliers :

  • Biodégradable, compostable.
  • Qualité alimentaire.
  • Bonne ténacité, faible retrait.
  • Facilité de mise en forme.

Précautions et limites d'emploi :

  • Résistance au feu assez mauvaise.
  • Faible allongement à la rupture, capacité de pliage/étirage faible.

Utilisations courantes :

  • Emballage alimentaire (eau minérale, fruits et légumes,...).
  • Appareils médicaux (chirurgie, sutures,...).

Risques chimiques :

Le PLA ne présente pas de dangers physiques, toxiques ou écotoxiques au sens réglementaire. Les plus grands risques restent l'irritation des yeux, des voies respiratoires et de la peau, liée aux particules de poussières.

La biodégradation du PLA intervient difficilement dans le milieu naturel. Il est préférable de la réaliser industriellement en conditions contrôlées.

HE//OSSO

Articles du blog en relation